Green Code Lab Challenge - J-2 - La parole donnée aux étudiants participants

Aujourd’hui, les Technologies de l’Information représentent 2% des émissions de CO2 à l’échelle planétaire – soit autant que le transport aérien – et 13% de la consommation électrique mondiale. Dès lors que le constat est posé, il est urgent de rendre le numérique plus économe en énergie, notamment pour préserver l’environnement. L’écoconception logicielle est une des solutions pour l’avenir. Le Green Code Lab Challenge*, qui sensibilise les futurs ingénieurs informatiques autour de ces enjeux, est le premier concours international qui propose aux étudiants de développer "vert", pendant 48 heures "non-stop". A deux jours du coup d’envoi, quelques-uns des 200 participants attendus témoignent.
 
Benoît MARTIN, étudiant en 4ème année à l’ESAIP d’Angers, au sein du cycle Ingénieur Informatique et Réseaux : « Notre motivation principale est l'immersion totale dans le monde du Green Computing durant 48 heures. Cela permet aussi de se jauger soi-même et de voir comment on réagirait lors de situations similaires. J'espère aller au bout du challenge et réussir à remplir quelques-unes des exigences du concours. L'objectif principal est d’implémenter de bonnes modifications et de tenir le rythme général des autres équipes. Je pense que l'écoconception logicielle va gagner en importance au fur et à mesure, car l'écologie devient une question de plus en plus préoccupante. Il est donc nécessaire de commencer à agir dès aujourd'hui pour préserver le monde de demain. Les bonnes pratiques en informatique peuvent permettre d'économiser de l'argent en limitant l'achat de nouveaux matériels et en minimisant la consommation électrique impactant l'écologie. »
Nom de l’équipe : ESAIP Green team
Autres membres du groupe : Erwan ROBIN, Ibrahim BELHMIHOUB, Emna JEMLI, Alae EL ALAOUI
 
Julien CRESTIN, étudiant en 5ème année à l’EPSI Nantes, en formation Ingénierie Informatique, spécialité Génie Logiciel : « C’est une véritable opportunité pour nous, puisque c'est le premier challenge de ce type en Europe. L'écoconception est un sujet de plus en plus préoccupant dans le monde de l'informatique et, pour citer certains des organisateurs, "on imagine mal devoir utiliser une voiture 70 fois plus puissante qu'il y a 12 ans pour parcourir le même nombre de kilomètres, à la même vitesse… C'est pourtant ce qui se passe dans l'industrie du logiciel !" Ce concours est donc pour nous l'occasion unique de mettre en pratique les enseignements reçus en la matière et d'apporter notre pierre à l'édifice, tout en nous mesurant à divers adversaires. Le format atypique du projet proposé (48 heures non-stop) est un vrai challenge et nous allons essayer de faire de notre mieux. »
Nom de l’équipe : Green Collabos
Autres membres de l’équipe : Célya ROUSSEAU, Julien CARE, Jean-François GUILLAUME, Samuel BREUILLET
 
Yiqiao CHEN, élève ingénieur en 2ème année à l’Ecole Nationale Supérieure TELECOM-BRETAGNE de Brest : « Nous sommes intéressés par l'optimisation de la consommation des équipements jouant un rôle clé dans le domaine des TIC. Ce concours nous offre la possibilité de découvrir un domaine complexe, qui nous est encore inconnu. Le nombre de serveurs continuant de croître de jours en jours, nous aimerions par cette occasion apporter notre aide à la réduction de leur impact sur l’environnement. Par notre participation, nous espérons ainsi obtenir une expérience concrète en termes d'optimisation écologique du code. En réduisant la consommation énergétique des gros Datacenter, l'écoconception logicielle présente un double effet bénéfique, à la fois écologique et économique. Cette nouvelle façon de programmer s'inscrit pour nous dans une logique de développement durable. »
Nom de l’équipe : Breizh Team
Autres membres du groupe : Xabier EZQUERRO GARCÍA, Nicolas GIMENEZ, Maurice KETEVI, Jianfei PAN
 
Malik Olivier BOUSSEJRA, étudiant en 2ème année à l’Ecole Centrale de Nantes, en formation d'ingénieur généraliste : « Je souhaite participer à ce concours pour apprendre de nouvelles choses et avoir l'opportunité de rencontrer des gens qualifiés. Notre objectif est de bien comprendre le problème qui nous sera posé et de le résoudre au mieux possible, le tout dans une entente cordiale. Nous pourrons ainsi comparer nos compétences avec des gens spécialisés en informatique. Aujourd'hui, une bonne part de l'électricité mondiale est consommée par des serveurs. Or, vu la croissance exponentielle que continue de subir ce domaine, il paraît nécessaire de réduire au maximum la consommation tant du soft que du hard. »
Nom de l’équipe : Les Hippos
Autres membres du groupe : Yi ZHANG, Loïc MOLLET-PADIER
 
Guillaume MOREL-BAILLY, étudiant Chef de projet international en informatique et réseaux, en 4ème année à l’ESAIP Dijon : « Le concours Green Code Lab Challenge est une excellente opportunité pour se sensibiliser au développement Green, trop souvent négligé ou méconnu. D'autre part, c'est un bon moyen de mettre en pratique ses connaissances et d'en acquérir de nouvelles. En tant que développeur web, je suis par exemple assez sensibilisé au gain de performance, qui est finalement intimement lié au développement Green. L'autre aspect intéressant de ce concours c'est le travail en équipe et le format original de 48 heures de programmation non-stop. Notre objectif sera de finir dans le temps imparti et de se classer parmi les meilleures équipes ! »
Nom de l’équipe : ESAIP Green
Autres membres du groupe : Fabien HENIQUE, Valentin PERRAUDIN, Valentin DUPRÉ, William MAUDUIT
 
PROGRAMME COMPLET DES 48H : cliquer ici
Pour suivre l'événement sur Twitter : #GCLChallenge
 
Pour en savoir plus et suivre l'événement en direct, rendez-vous sur

 

Technologie: 

Ajouter un commentaire